Carthagène, la parenthèse enchantée

 Dans Colombie, Voyages

Lors de notre périple en Colombie, nous nous sommes arrêtés à Carthagène des Indes, destination phare de la côte caraïbe. Pour nous y rendre, nous avons pris l’avion depuis Bogota (1h30 de vol).  Arriver à Carthagène, c’est comme faire un bon dans le passé. Patrimoine historique de l’humanité, la ville tient son unicité d’une architecture coloniale relativement bien conservée. Une épaisse muraille entoure le centre historique et des calèches circulent sur les rues pavées qui le sillonnent, NORMAL !

 

LE CENTRE HISTORIQUE

On comprend très bien pourquoi Gabriel Garcia Marquez s’est inspiré du centre historique dans ses œuvres. L’entrée est surplombée par l’imposante horloge jaune, Puerto del Reloj. Les rues sont charmantes et colorées et abritent de nombreuses petites boutiques. En revanche, la ville étant l’une des destinations privilégiées des riches américains qui viennent y passer le weekend, nous devons admettre que les prix ont tendance à être plus élevés qu’ailleurs en Colombie. Mais bon, se balader dans cette ville historique reste un moment mémorable.

Il faut savoir que la forteresse qui entoure la ville avait pour but de la protéger des ennemis arrivant par la terre ou la mer… et qu’elle n’a jamais failli à sa mission ! Il est possible de se balader sur ces remparts protecteurs et de s’y poser pour admirer un beau coucher de soleil… avec une bonne bière par exemple ! Situé à 20min du centre, nous découvrons également le Castille de San Felipe, un édifice somptueux qui trône au sommet de la colline San Lazaro.

Au détour d’une rue, nous assistons à un « spectacle » de danse incroyable. Les danseurs sont revêtus de vêtements traditionnels aux multiples couleurs. On a presque envie d’aller les rejoindre !

cartagena colombia off the gridcartagena colombia off the grid cartagena colombia off the grid cartagena colombia off the grid

 

 

L’AUTRE CARTHAGENE 

En dehors du centre historique, c’est une autre Carthagène que nous découvrons. Beaucoup plus contemporaine. Située à 2 rues seulement de notre auberge de jeunesse, la plaza de la Santisima Trinidad est l’endroit idéal pour se restaurer à la fin de la journée, les prix étant beaucoup plus abordables. Petites tables en terrasse sur la rue ou stands proposant des sandwichs à emporter… on choisit de s’asseoir ! Nous vous conseillons également de tester un petit glacier qui propose un parfum praliné juste OUFFISSIME.  Cette place est particulièrement animée le soir et l’esprit est familial. Ce soir là, 2 humoristes donnent un petit spectacle au centre de la place.

cartagena colombia off the grid cartagena colombia off the grid cartagena colombia off the grid

 

 

PLAYA BLANCA

Le lendemain, nous décidons de partir pour Playa blanca sur l’île de Barú, accessible en bus (1h environ) depuis Carthagène. Le chauffeur de bus nous dépose dans un petit village voisin et nous devons ensuite prendre un taxi pour rejoindre l’île. A noter que le shuttle reste le moyen de locomotion le moins onéreux pour se rentre à Barú. Attention, de nombreux tours opérateurs proposent des trajets en voiture ou en bateau à des tarifs BEAUCOUP plus élevés.

Le taxi nous dépose non loin de la plage. L’endroit est extrêmement sale, petite déception. Nous partons sur le sable brûlant en direction de la plage. L’eau est turquoise, magnifique, mais FULL de gens, colombiens et touristes. Idem pour la plage. Le sable est envahi de transats à louer, impossible d’étendre sa serviette. Nous décidons donc de réserver des transats. Le prix reste abordable mais nous sommes sans cesse sollicités par les serveurs qui nous poussent à consommer. Un peu pénible.

Par contre, des petits marchands ambulants proposent des ananas coupés, des noix de coco ou encore des mojitos frais, juste un REGAL !

Avant de repartir, nous nous baladons un peu plus loin sur la plage et passons derrière les stands proposant des menus et autres boissons. Erreur… mouches à foison et odeur bizarre… il est temps de rentrer !!

Nous avons donc été globalement un peu déçus par cette plage qui nous avait été présentée comme incroyable. L’eau est certes magnifique et chaude, mais l’affluence touristique et l’attitude des plagistes gâchent sa beauté originelle.

Si vous hésitiez, nous vous conseillons d’opter pour un autre spot… Playa blanca n’est blanche que de son nom finalement !

cartagena colombia off the gridcartagena colombia off the gridcartagena colombia off the grid

 

Nos tips : 

– Attention, si vous n’êtes pas en possession d’une carte de crédit colombienne, vous ne pouvez pas acheter votre billet d’avion en ligne avec la compagnie low-cost Viva Colombia. Pas possible non plus de réserver physiquement votre billet avec cette compagnie. La meilleure option reste la compagnie nationale Avianca.

– Privilégiez le shuttle pour vous déplacer autour de Carthagène : les prix sont bon marché et c’est un moyen de locomotion très utilisé par les colombiens qui pourront vous aider à vous orienter.

carthagena colombia off the grid

 

Articles Recommandés

Laisser un commentaire

0