Un paradis nommé Sian ka’an

 Dans Mexique, Voyages

Sian Ka’an est une envolée sauvage hors du temps et des dérives des sulfureuses Cancun et Playa Del Carmen : havre de paix et de sérénité, qui a conservé sa beauté originelle (même si elle commence à être très appréciée des touristes en quête d’aventures plus sauvages), il s’agit d’une réserve de biosphère située au Quintana Roo dans la péninsule du Yucatan.

 

UNE TRAVERSEE AVENTUREUSE

L’aventure commence pour nous par deux heures et demi de traversée un peu mouvementées dans la réserve naturelle. A noter qu’il s’agit d’un véritable trek qui nécessite une bonne tenue de conduite, et d’avoir le cœur bien accroché (âmes sensibles s’abstenir). Cette route, complètement sécurisée aujourd’hui était l’un des lieux de passage favoris du « narcotrafico de Pablo Escobar ». Celle-ci semble avoir été refaite depuis notre passage, rendant l’aventure certainement un peu moins périlleuse. Nos guides nous ont averti de l’exploitation exponentielle de cette route, susceptible d’endommager la réserve et nous ont conseillé d’emprunter l’autre option possible qui est de prendre le bateau juste avant d’entrer dans la réserve.

DSC03765_1024 DSC03644

 

RENDEZ-VOUS AVEC LES TORTUES ET LES DAUPHINS SAUVAGES

Une fois arrivés dans la réserve, dans un cadre absolument prodigieux et à la beauté originelle intacte, nous surprenons des tortues et des dauphins sauvages, et partons à la découverte d’espèces sous marines multicolores de la barrière de corail au cours d’une plongée avec masques et tubas, pour finir par se détendre avec quelques shots de tequila bien mérités au coeur d’une piscine naturelle cristalline (puisque oui, la tequila garde sa place même au milieu d’une piscine naturelle).

DSC03717 DSC04362_1024 IMG_0947 IMG_0980

 

EN TÊTE-A-TÊTE AVEC LES PELICANS

Notre départ de l’île est rythmé par le passage de pélicans majestueux et la rencontre de caïmans sauvages signant la fin d’une excursion empreinte de magie et de féerie. Sian Ka’an restera pour nous un incontournable, par son cadre naturel préservé et la richesse de la flore qu’elle abrite.

DSC03775 DSC03770 DSC04352_1024

 

Nos tips : 

– Même si le trek dans la jungle garde un charme fou, privilégiez l’utilisation du bateau (surtout si vous êtes un ou une éco-touriste dans l’âme) jusque dans la réserve que vous pourrez ensuite parcourir à pieds, si vous avez une vraie âme d’aventurier.

– Sian Ka’an reste une réserve naturelle, et donc vous ne verrez pas systématiquement les dauphins et les tortues, même s’il y a de grandes chances que vous en croisiez !

– Evidemment, crème solaire à gogo, car le soleil ne fait vraiment pas de cadeau ! Le passage des touristes reste fortement contrôlé et limité afin de préserver le caractère sauvage de la réserve, vous ne serez donc jamais vraiment incommodés par l’affluence à Sian Ka’an, mais privilégiez quand même une heure matinale afin d’en profiter pleinement !

Nos bonnes adresses :

Victor et Hélène proposent  une  belle excursion à Sian Ka’an  pour un tourisme responsable, hors des sentiers classiques, et avec des vrais moments de partage et d’authenticité dans des familles mayas : http://univers-maya.fr/excursions-yucatan/site-tulum-reserve-sian-kaan/

Articles Recommandés

Laisser un commentaire

0